Buddha Bowl express

Le Buddha bowl ou bol du Buddha est un plat chaleureux, copieux mais sain. J’adore en préparer car on peut le faire sans avoir besoin d’acheter d’ingrédients spécifiques, les légumes frais généralement suffisent amplement. En plus, pour le cordon bleu que je suis, la préparation reste extrêmement simple puisque l’on doit seulement couper les ingrédients ou en cuire certains sans technique particulière. Enfin, je préfère diversifier les couleurs des aliments. Ça peut sembler anodin mais ça les rend réellement bien plus appétissants.

Il faut savoir que l’on peut mélanger des ingrédients chauds et froids. Ce qui est top avec ce bol c’est qu’on peut constamment le réinventer. Comme je disais, il n’y a vraiment aucune recette à suivre pour l’élaboration d’un Buddha bowl néanmoins quelques conseils peuvent être suivis.

Un Buddha bowl se compose de :

  • les feuilles de légumes verts placés au fond du bol : pousses d’épinards, salade, chou kale, etc.
  • les légumes : frais crus ou cuits ou rôtis : radis, patates douces rôties, etc.
  • les céréales : riz, épeautre, quinoa, boulgour, etc.
  • les protéines (végétales ou animales) : falafels, haricots rouges, houmous, pois chiches, etc.
  • le bon gras : avocats, oléagineux, etc.
  • une sauce : vinaigrette, à base de vinaigre balsamique, au tahini (composé de jus de citron / sirop d’agave ou sucre / ail / piment de Cayenne / un peu d’eau)

La recette (hyper) simple du Buddha Bowl que j’ai récemment réalisé:

J’ai déposé :

  • de jeunes pousses au fond de mon plat ;
  • puis, sur tout le pourtour du plat, des légumes crus (poivrons jaunes et tomates) ;
  • ensuite, dans un coin du quinoa (très riche en protéines) que j’ai épicé de curry, cumin, sel et poivre. Je trouve que c’est d’ailleurs un mélange d’épices assez simples mais drôlement efficaces car elles permettent d’immédiatement relever le goût d’aliments assez fades comme le quinoa justement ;
  • au centre du plat, de la mozzarella que je placerais aussi dans les aliments riches en protéines ;
  • de l’avocat qui représente mon bon gras ;

Puis j’ai assaisonné le tout, sauf mon quinoa qui est déjà épicé, d’une sauce vinaigrette homemade à la moutarde.

Régalez-vous et n’hésitez pas à partager vos photos de Buddha bowls !

  • J'adore les Buddha bowl, particulièrement avec de l'avocat et du quinoa. Bisous

    • Appyxelle

      J'adore aussi! Avec beaucoup de couleurs pour me mettre encore plus en appétit. Du coup, je ne mange pas qu'avec la bouche 😋 mais avec les yeux aussi. Le quinoa et l'avocat sont très gourmands. N'hésite pas à décliner selon tes envies 😊

  • Mlle T

    Un peu plus long à préparer que je l'imaginais (je ne suis pas une as en cuisine), mais pas mauvais du tout. Je le referais certainement. J'ai également opté pour une variante de présentation: riz+avocat+radis+très peu de pignons+vinaigrette du commerce, le tout enveloppé dans une ou des feuille(s) de chou.

    • Appyxelle

      Ah zut! Du coup, la mention express de ma recette ne tient plus ;) C'est génial de pouvoir s'amuser à développer d'autres recettes. Bises

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *