Une manucure maison et longue tenue. C’est possible ?

Salut à tous !

J’espère que vous profitez tous de votre mois d’Août. Pour ma part, je suis en vacances et qui dit vacances, dit préparatifs tout azimut. Vous le savez bien, il n’y a pas uniquement le fait de booker ses valises qui compte. Il y a aussi le fait, que dis-je, l’obligation de prendre soin de soi avant de partir. Et ça passe par le respect du principe d’EPALP. Vous ne connaissez pas le principe d’Etre Potable A La Plage ? Oui je suis certaine que vous savez de quoi je parle et surtout par quoi cela se traduit… Bien sûr, il faudra passer par la case épilation, manucure et pédicure.

Dans ce billet, je voulais aborder avec vous le côté manucure et pédicure car concernant l’épilation, il n’y a pas grand-chose à dire. Pour résumer, on sait qu’on va douiller mais il faut tout de même y passer, pas le choix. Et en plus, il y a autant de rituels d’épilation qu’il y a de femmes (et d’hommes ! Mille excuses messieurs…)

Revenons-en à nos ongles. Pour ma part, avant d’avoir des enfants…, j’adorais me peinturlurer (expression datant du siècle dernier, je vous l’accorde) les ongles. Je procédais de la manière suivante, généralement, je réalisais ma manucure et ma pédicure le dimanche soir et au bout de 3-4 jours, je retirais le tout. Soit je laissais mes ongles se reposer jusqu’à dimanche soit je changeais de couleur.

Bon, pour résumer, je variais au gré de mes envies et de mon humeur du moment. Puis, arriva le jour où je suis devenue légèrement moins disponible. Du coup, les séances de manucures étaient remplacées par de nouveaux impératifs devenus bien trop chronophages. Vous en déduirez donc aisément que pendant quelques temps, ce petit plaisir n’a été que rarement comblé. En revanche, lorsque les congés estivales arrivent, je me fais plaisir pour avoir une manucure digne de ce nom !

Ce temps à m’occuper de moi doit être rentabilisé au maximum. C’est la raison pour laquelle j’étais à la recherche d’un vernis très longue tenue sans passer par la case en institut. En plus, on connaît les ravages de ces capsules sur nos ongles.

Du coup, j’ai découvert ce vernis gel de la marque Rimmel (« Get the London look ! ») qui promet tout de même une manucure impeccable pendant ou plutôt jusque 14 jours. Donc juste avant de partir en vacances, j’ai voulu tester cette promesse. Il faut savoir que, pour que le résultat soit le plus fidèle possible à la réalité, je n’ai absolument rien changé à mes habitudes. Je n’ai, par exemple, pas mis de gants pour faire la vaisselle. Histoire de voir s’il tient la route.

Le principe

Le principe est assez simple et ne nécessite aucun matériel. Il faut donc se munir des deux flacons de vernis pour chaque étape. Avec le premier, on applique la couleur de son choix en deux couches puis le deuxième est un « Top Coat Super Gel » à appliquer aussi en deux couches. Il n’y a absolument rien d’autre à faire.

Verdict !

Eh ben devinez quoi ! Ma manucure n’a pas tenu 4 mais 8 jours sans bouger. Après, vu que j’ai opté pour une teinte nude, elle pouvait être gardée 2/3 jours de plus mais aurait nécessité quelques retouches.

Au bout de 8 jours, le vernis commençait à s’écailler de l’intérieur, sous le top coat ! Bizarre… J’ai fini par l’enlever pour ces raisons.

 

Mon avis

L’application est simple et rapide puisque les vernis sèchent extrêmement vite.$==

Aucun matériel n’est nécessaire (lampes UV, …)

La durée de la manucure est effectivement plus longue mais la promesse des 14 jours n’est hélas pas tenue.

Pour enlever le vernis, certes, il faut légèrement insister pour l’enlever mais un simple dissolvant suffit.

L’ongle n’est pas plus agressé qu’avec une manucure classique.

Les flacons se trouvent partout (Auchan, Monoprix, …).

Par contre, je trouve ces flacons chers pour des produits de supermarchés puisqu’il faut compter environ 8€ par flacon.

 

Et vous, vous connaissez ce produit ? Si oui, quel est votre avis ? Si non, envie d’essayer ?

Le savon d’Alep, mon indispensable beauté

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je suis constamment à la recherche de produits alternatifs plus sains.

Dans le cadre de cette démarche, je voulais changer pour un savon plus slow. Il faut savoir qu’auparavant, je me nettoyais le visage avec un gel moussant classique des marques Uriage, Bioderma ou Roger Cavaillès. Et, en lisant la compo de ces produits, je me posais régulièrement cette question : « WTF?! Mais je ne comprends rien à la compo… C’est normal ou c’est volontairement compliqué à comprendre pour qu’on ne s’effraie pas de la nature de ces gels nettoyants ? ».

Je me suis donc tournée, il y a quelques mois de cela, vers le savon d’Alep. Je vous fais donc part de mon expérience.

Le savon d’Alep : Un savon aux multiples usages et bienfaits !

C’est un savon qui sert pour :

  • le nettoyage du visage et du corps quelque soit les problèmes de peaux rencontrés (acné, eczéma, psoriasis, …)
  • en masque du visage ;
  • en shampoing anti-pelliculaire ;
  • excellent soin de rasage.

Ses bienfaits sont nombreux :

  • de par sa composition naturelle : il est écolo puisqu’il est totalement biodégradable, sans colorant ni conservateur. Top !
  • l’huile de baies de laurier lui confère des caractéristiques apaisantes, désinfectantes et antiseptiques.

Le savon d’Alep : Un savon pour TOUS

Tout d’abord, et ça c’est quand même non négligeable, toute la famille peut l’utiliser ! Du nourrisson au senior. Un seul produit dans la salle de bain c’est top, parce que personnellement, ma douche est envahie de produits…

Donc, fini le gel douche acheté en parapharma sans savon (ou plutôt sans rien du tout dedans) qui coûte une fortune pour nos p’tits anges ou aussi le gel douche pour nous différent de celui de notre moitié parce qu’il ne sent pas la vanille alors qu’il préfère quand le savon n’a pas d’odeur. On connaît tous ça, n’est-ce pas ?

 

Le savon d’Alep : Comment je le choisis ?

Attention, il y a plein de produits qui se prétendent être des savons d’Alep. Il faut donc être attentive lorsqu’on le choisit.

Physiquement, il doit être de couleur brune et l’intérieur doit être vert. En plus, un sceau en arabe doit être présent sur l’une des faces du savon. On évite de le choisir liquide car même si c’est plus pratique, on y ajoute des conservateurs et on perd un peu en hydratation. Bon je vous avouerai que je l’utilise liquide pour le corps…

Olfactivement parlant, le savon d’Alep a une odeur assez particulière dira-t-on… Mais, il faut se rassurer, ça reste supportable et on s’y habitue très vite sans problème ;D

Le nombre d’ingrédients ne doit pas excéder 4. Il doit donc être composé d’huile d’olive, d’huile de baies de laurier, de soude et d’eau. Et c’est tout !

Enfin, sa provenance. Un savon d’Alep doit provenir…. d’Alep (en Syrie).

Le savon d’Alep : L’importance du pourcentage d’huile de baies de laurier

Il faut savoir que le prix du savon est bien évidemment fonction du pourcentage d’huile de baies de laurier. Donc, plus il y a d’huile de baies de laurier plus le savon d’Alep coûte cher.

  • Savon d’Alep contenant moins de 5 % d’huile de baies de laurier : il convient à tous (enfants et adultes) et il s’agit du savon le moins cher ;
  • Savon d’Alep contenant entre 5 et 20 % d’huile de baies de laurier : il convient lorsqu’on a la peau sèche, sensible ou en cas de pellicules ;
  • Savon d’Alep contenant entre 20 et 35 % d’huile de baies de laurier : il convient lorsqu’on a une peau à problèmes c’est-à-dire une peau très sèche ou très sensible (comme les peaux atopiques ou en cas d’eczéma) mais aussi en cas de problèmes de pellicules ;
  • Savon d’Alep contenant entre 35 et 80 % d’huile de baies de laurier : il convient lorsqu’on a une peau grasse à problème
  • Savon d’Alep contenant plus de 80 % d’huile de baies de laurier : il convient à tous et plus particulièrement aux peaux très (très très) fragiles.

Où s’en procurer ?

Partout ! J’en ai même vu chez Carrefour pour un peu moins de 7 €.

 

Mon avis

C’est simple, je ne m’en sépare plus et toute ma tribu l’utilise. Bon, je vous avouerai que ma moitié n’a pas encore fini l’ensemble de ses savons. Mais une fois que ça sera le cas, il passera au savon d’Alep (enfin j’espère…).

Il dure (très) longtemps. Pour tout vous dire, on n’en a attaqué qu’un deuxième depuis 3 mois environ.

Il est pratique car on n’est pas embêté pour prendre l’avion avec lorsqu’on n’a qu’un bagage cabine.

Mon fils ayant la peau assez réactive, je n’utilise désormais que ça. Attention, je ne suis pas médecin pour savoir si ça remplace un traitement dermatologique. Et à mon avis, ce savon a clairement des vertus préventives extras.

Ma limite est que je n’ose pas l’utiliser en savon intime que ça soit pour moi ou pour ma fille.

Je ne reviendrai pas en arrière c’est certain car c’est bon pour moi, ma famille et la planète.

Alors convaincu(e)s j’espère ?

Nettoyage facile et rapide de ses pinceaux

Aujourd’hui, je tenais à vous parler de cet accessoire beauté que j’utilise au quotidien. Il me permet de nettoyer aisément, efficacement et rapidement mes pinceaux. Le nettoyage de nos pinceaux n’est pas une étape à négliger puisqu’il contribue à préserver et à garder notre peau en bonne santé (et belle aussi! il n’y a pas que la santé… ;D).

C’est quoi ces produits ?

Ce sont des tapis de nettoyage vendus en lot de 3 pour 10,99€ sur le site d’amazon. Ces tapis sont en silicone et de différentes tailles. Deux d’entre eux ont des ventouses et le dernier a une sorte de poignée que je trouve très pratique avec sa anse et sa taille pour le transport. Je l’utilise quasiment systématiquement.

Ces tapis ont des zones spécifiques qui permettent de laver puis de rincer les pinceaux pour les yeux ou pour le teint.

 

Comment je les utilise ?

Je me munis de mon pinceau sale que j’humidifie à l’eau. Puis je prends mon tapis et j’y mets du savon liquide car c’est bien plus pratique pour le nettoyage. Personnellement, j’utilise du savon visage que je n’utilise plus suite au changement de ma routine visage.

Ensuite, je réalise des mouvements circulaires avec mon pinceau sur la partie de nettoyage prévue à cet effet. Puis, je rince le tout et recommence jusqu’à ce que la mousse ne soit plus colorée et que mon pinceau soit propre. Généralement, au deuxième lavage, le maquillage a disparu et le pinceau est propre.

Pour rincer, je réalise les mêmes mouvements circulaires sur une autre zone du tapis propre ou rincée jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de savon.

Le pinceau est désormais totalement propre.

Mon avis

Je recherche constamment des outils très pratiques et surtout permettant de faciliter mon quotidien. Et je trouve que ces petits tapis sont très efficaces car ils me font gagner du temps tout en permettant de réaliser un nettoyage en profondeur de mes pinceaux. Après, comme je l’ai mentionné plus haut, je n’utilise que le tapis rectangulaire. Pour moi, les autres n’ont pas trop d’utilité. J’envisage donc de les céder à mes proches pour qu’ils servent à quelqu’un.

Et vous, vous connaissiez ces tapis ? Envisagez-vous de vous en procurer ?

 

 

 

 

Voici comment je suis devenue une maman parfaite

Je vous l’accorde, mon titre est un peu racoleur…

Cependant, je ne vous apprends rien en vous disant que le rôle de maman est extra mais difficile à la fois. Bon, certes, il nous enrichit et en même temps il nous fatigue que dis-je nous épuise et nous stresse un peu car on fait tout pour que nos enfants ne manquent de rien et on désire leur transmettre de belles et solides valeurs.

Vaste programme n’est-ce pas… C’est la raison pour laquelle j’essaie autant que faire se peut de suivre les principes de la maman parfaite :

1.Arrêtons de nous demander comment devenir la maman parfaite

En ma qualité de maman parfaite, je ne me suis pas demandée comment le devenir puisque par définition nous sommes la maman parfaite pour nos enfants (c’est pas beau ça !).

2.Essayons de nous améliorer un peu chaque jour

En ma qualité de maman parfaite, lorsque je n’ai pas le temps mais que malgré tout je réalise une tâche même minime, je suis fière de moi. En plus, avec des quotidiens overbookés comme les nôtres, nous ne pouvons pas nous décupler. Shiva, où es-tu ?

3.Arrêtons de nous culpabiliser

C’est un peu la continuité du point précédent. En ma qualité de maman parfaite, je fais de mon mieux alors je ne peux m’en vouloir. CQFD ! Le cas typique où on aurait tendance à culpabiliser est quand on a toujours une tonne de choses à faire en rentrant du boulot comme par exemple préparer le repas ou étendre une lessive. Mais c’est pile le moment où nos chers bambins veulent jouer avec nous. Alors on leur explique qu’on aimerait bien mais qu’on a des impératifs. Du coup, dans ce genre de situation, j’ai tendance à m’en vouloir de ne pas passer assez de temps avec eux. Mais la maman parfaite ne culpabilise pas elle. Non ! Elle considère faire comme elle peut.

4.Reconnaissons nous-mêmes notre propre valeur

Nous pensons souvent à tort que c’est grâce aux compliments ou aux félicitations ou encore à travers le regard des autres, notre moitié incluse, que nous nous sentons plus importantes, plus respectées ou plus reconnues. Que nenni! En ma qualité de maman parfaite, je suis consciente de ma valeur et de celle des autres.

5.Octroyons-nous des moments égoïstes

En qualité de maman parfaite, je passe du temps avec ses ami(e)s ou fait toute autre activité qui me plaît. Ca me permet, à mon retour, d’aimer mes enfants encore plus fort (c’est possible ?), d’être encore plus disponible pour eux et de me replonger bien plus boostée dans mon tourbillon quotidien.

6.Utilisons des outils nous permettant de mieux nous organiser

Pour illustrer cela, en tant que maman parfaite, j’ai chopé il y a peu sur le site icalendrier.fr des calendriers mensuels à imprimer. Je les voulais totalement neutres afin de pouvoir les customiser avec mes enfants. Je l’accroche sur mon frigo et comme ça, les choses à faire sont plus visibles que dans un agenda qu’il faut constamment sortir. Comme j’ouvre plusieurs fois par jour mon frigo, je limite les risques d’oubli et mon esprit est moins encombré.

7.Maman : OUI mais pas que… 

En ma qualité de maman parfaite, je suis consciente de porter plusieurs casquettes et pas seulement celle de maman.  Je suis tout d’abord un individu à part entière, une compagne, une (SUPER ;D) copine et une maman bien sûr.

Et vous, quelle maman parfaite êtes-vous ?

Détournement de make up : Comment j’utilise mon rouge à lèvres ?

Je suis constamment à la recherche de produits cosmétiques (idéalement…) bio, vegan ou se composant presque exclusivement de produits naturels. Et depuis déjà quelques temps, j’ai commencé à remplacer un certain nombre de mes produits. Mais, ça n’est pas si évident que ça. D’où ce titre…

Tout le monde sait que pour qu’un make up soit bien effectué, l’impasse sur le correcteur de teint n’est pas possible. J’ai donc attendu de finir mes anti cernes et correcteurs de teint, que j’adorais, des marques Black up et Mac avant de me procurer ces fameux produits plus sains.

Ayant les cernes foncés, je devais d’abord me procurer un correcteur orangé permettant d’annuler cette teinte.

Petite parenthèse : le correcteur orangé convient aux personnes ayant des cernes foncés qui ont, généralement, la peau mate à foncée.

Eh bien, ça s’est avéré être bien plus difficile que prévu! A ma connaissance, aucune marque bio ne commercialise de correcteur assez orangé pour ma carnation. J’étais assez déçue…  Mais, une youtubeuse, dont le pseudo est Iris Naturelle, raconte avoir été confrontée à la même problématique dans sa démarche. Dans son vlog, elle présente sa solution qui s’avère être une alternative assez efficace et que j’ai moi même expérimenté.

Vous avez donc bien compris, il s’agit de remplacer le correcteur de teint classique par du rouge à lèvres. Et oui, vous lisez bien! Il s’agit d’un ral de la marque Avril Bio. Il coûte entre 8 et 9€. C’est, comme son nom l’indique, un produit bio ;D

Voyez ce que ça donne sur ma main. La couleur est appropriée puisqu’il s’agit d’une teinte se rapprochant de celle de mon ancien correcteur de teint.

Je l’applique comme un correcteur de teint classique à l’aide du pinceau adéquat.

Mon bilan de tout ça !

Même s’il paraît des fois difficile de trouver des produits efficaces et plus respectueux de notre santé ainsi que de l’environnement, il s’avère qu’avec un peu d’imagination, il est possible de trouver des alternatives satisfaisantes, plus saines et durables.

Et vous, avez-vous déjà détourné vos produits de leur fonction initiale ?

Ma moitié s’y connaît-elle en fringues ou en beauté ?

Aujourd’hui, je vous propose une interview très ludique! J’ai donc interrogé ma moitié sur tout ce qui attrait aux fringues et à la beauté. Bon, je vous l’accorde, même si pour un mec, ces sujets ne sont pas très intéressants, je ne lui ai posé que des questions sur ce que je détenais déjà dans mes placards (sauf une pièce et vous le verrez dans l’interview) ou des gestes qu’il peut me voir pratiquer au quotidien. Donc, sur le papier, aucunes excuses!

A vous de juger…

 

Tote bag Karl Lagarfeld

Moi : Qu’est-ce qu’un tote bag ?

Ma moitié : Un quoi ?! (silence et « réflexion ») C’est un sac que l’on porte aux épaules et qui a la particularité de se porter très bas. Tu sais, au niveau des fesses.

Je n’ai ABSOLUMENT rien compris à sa réponse! Et je pense que lui non plus… Et en plus, où aurait-il vu une pièce pareille ?!

 

 

MANGO

Moi : Comment définirais-tu un mom jeans ?

Ma moitié : Un jeans pour femmes enceintes qui comprend plein de poches.

Je vous avais dit que ça serait drôle…

 

Moi : C’est quoi l’imprimé Vichy ? (petite précision : lors de l’interview, il avait en ligne de mire un de mes tops en imprimé Vichy…)

Ma moitié : Aucune idée. Je suppose qu’il n’y a aucun rapport avec l’Occupation.

Ouille…

 

Moi : Sais-tu ce qu’est un trikini ? (je n’en porte pas)

Ma moitié : (sans AUCUNE hésitation…) C’est un maillot de bain deux pièces relié par une bande de tissus. D’ailleurs, Nicole Scherzinger en portait souvent.

Bizarrement, je n’ai pas eu besoin de lui répéter la question.

 

Moi : Une idée de ce qu’est un blazer ?

Ma moitié : Moitié blouson moitié veste (ce sont ses termes!). Tu sais, tu l’as en kaki !

En réalité, il décrivait mon bomber.

 

Moi : Comment je me maquille le matin lorsque je suis à la bourre ?

Ma moitié : Tu te maquilles les sourcils.

Et le reste ?! lol

 

Moi : Qu’est-ce que la beauty blender ? Et à quoi ça sert ?

Ma moitié : Hein quoi ?! (très lonnnnngue réflexion) C’est un régime alimentaire pour devenir plus belle.

WTF?

 

Je vous avouerai que ça a été tordant. Mais, je tiens tout de même à le remercier de s’être un peu ridiculisé prêté au jeu car je sais qu’il est à des années lumière de cet univers. S’il m’avait posé des questions sur le sport, j’aurais sûrement été dans la même situation. Donc chapeau! Bon, c’est peut-être un peu intéressé (pour qu’il ait envie d’éventuellement le faire à nouveau… ;D ). Si ça vous a plu, je le prendrais à nouveau comme cobaye l’interviewerais à nouveau.

Et vous, votre moitié est-elle réceptive à tout cet univers ? Dites-moi tout !

Apprendre à votre enfant à dessiner comme un grand

Je vous explique comment, il y a quelques mois, j’ai appris à dessiner à ma fille de 3 ans.

Pourquoi ?

J’ai voulu aider ma princesse à améliorer sa « technique » de dessin. Alors, ne nous méprenons pas ! Elle n’a aucun problème. Tout va bien pour elle. C’est juste que je désirais la faire un peu progresser sans pression aucune. Surtout pas… C’est sensé resté du plaisir pour elle et non une torture pour tous.

En fait, lorsqu’elle dessinait, ses bonhommes n’avaient pas forcément de cou et la tête ainsi que le corps ne faisaient qu’un. Ses œuvres ressemblaient à ça :

…. un Barbapapa!

 

Quelle astuce j’ai utilisé ?

Sur le haut d’une feuille, j’ai dessiné dans des cadres, les différentes étapes permettant à ma princesse de ne pas trop être perdue avec tous les détails à reproduire lorsque l’on veut (à peu près) correctement dessiner un bonhomme. Comme ça, par exemple, à l’étape 1, elle n’a qu’à se concentrer sur le visage qu’elle détaillera naturellement puisqu’elle ne s’est focalisée que sur cet élément.

Ensuite, elle poursuit et exécute, à son rythme, les étapes suivantes. On est juste là pour l’accompagner lors du passage d’une étape à l’autre.

 

Le résultat

TADAAAA!

Bon, nous n’allons, bien entendu, pas nous étendre sur l’esthétisme de son dessin mais il faut tout de même avouer que le « cahier des charges » a bien été respecté. La pauvre! Vu le vocabulaire que j’utilise, on croirait qu’elle bosse déjà. Elle a absolument tout intégré! Il y a même plus de détail que sur le modèle puisqu’elle a, par exemple, dessiné des yeux plus proches de la réalité Par rapport à ceux du modèle qui ne les représentait qu’avec de simples points. Idem pour le nez, les oreilles, la bouche et…les orteils! Pour ces derniers, elle a voulu représenter les 5 orteils sur chaque pied.

En bref, ses méninges s’activent sans notre aide. D’ailleurs, je suis toujours impressionnée par leur capacité à se développer seul…

Ce dessin date d’il y a quelques temps. Désormais, ayant progressé, elle n’a bien sûr plus du tout besoin de modèle. Elle s’éclate avec de la couleur et son tracé se précise progressivement. Mais, nous n’allons pas plus vite que la musique et la laissons juste s’amuser.

Alors, convaincu(e)s ? Appliqueriez-vous cette méthode simple et rapide pour vos enfants ?

L’escape game, c’est aussi bien à deux

Avant tout, qu’est-ce-qu‘un escape game ?

Il s’agit d’un jeu d’évasion grandeur nature visant à résoudre des énigmes en un temps imparti, généralement 60 minutes.

Pour résumer, il y a un thème défini en fonction du niveau des joueurs. Ça peut être une enquête à mener, devoir se libérer d’une prison, …

 

Pourquoi faire un escape game ?

Quand ma moitié et moi-même avons la chance de pouvoir partager un moment ensemble, la journée spa à deux n’est pas naturellement la première chose qui nous vient à l’esprit. Nous, on décide de se rendre à un escape game.

Je vous entends déjà dire que le romantisme est mort! Bon je vous l’accorde, ça peut donner cette impression de prime abord car on a toujours en tête que l’escape game est une activité qui doit de se pratiquer entre ami(e)s ou collègues.

Eh bien, détrompez-vous ! Parce que développer une bonne cohésion d’équipe (Si si je vous assure ! Techniquement, une équipe se compose d’au moins deux individus…) tout comme s’amuser et se marrer peut aussi concerner les couples.

Donc, sur le papier, en principe, notre « équipe » remplissait les conditions.

 

Attention à l’obstacle et pas des moindres…

Une fois la volonté de jouer acquise, encore fallait-il pouvoir réserver.

Il faut savoir que sur Paris, il y a beaucoup d’escape games qui surtaxent ou n’acceptent pas les couples. Je pense que c’est évidement dû à une volonté de rentabiliser au maximum les sessions.

Nous avons fini par trouver un escape game à un prix très raisonnable (L’Antichambre : 22€ par personne) pour 10 heures du mat’. Selon le créneau choisi, les prix explosaient et il y avait bien moins de disponibilités.

 

Le déroulement 

Pour vraiment bien profiter de cette expérience, le staff nous a conseillé d’arriver quelques minutes avant l’horaire convenu pour nous briefer. Et comme on était en pleine semaine et qu’il était 10 heures, il n’y avait personne ! C’était top parce que du coup l’équipe était hyper disponible. On a déposé nos affaires dans un casier à clés. C’est sécurisé et donc rassurant. Certes ce sont des détails mais ça n’est pas négligeable.

Ensuite, on est entré dans la pièce où la partie a pu commencer. Je ne vais pas vous spoiler mais nous avons passé du temps à résoudre des énigmes pour pouvoir s’enfuir ! Et ne vous inquiétez pas, quand on a buté à certaines étapes, on a été aidé par un membre du staff qui nous observait via des cameras tout du long.

En plus, il faut savoir qu’il y a plusieurs salles allant du niveau débutant à celui de confirmé. Tout le monde peut donc s’amuser quelque soit son niveau. J’allais oublier d’ajouter que le décor de la salle est assez élaboré et super bien conçu. On s’y croyait vraiment ! C’était l’immersion totale.

Bon, nous avons tout de même fini par sortir de la pièce avant le délai imparti. L’équipe nous a tout de même avoué qu’il était plus difficile de jouer à deux plutôt qu’à six par exemple car forcément il y a moins de matière grise ;D

Pour résumer, nous avons adoré et envisageons de réitérer l’expérience très rapidement.

A l’occasion, laissez-vous tenter !

 

 

Quel maillot de bain choisir pour cet été en fonction de ses courbes ?

Au secours ! Je commence déjà à me poser la sempiternelle question du maillot de bain qui va bien vouloir de moi que je vais pouvoir porter pour cet été sans me sentir mal à l’aise et sans user et abuser du paréo.

Certes le bikini reste indétrônable mais il y en a un qui tente de se faire une petite place au soleil, je parle bien sûr du maillot de bain une pièce qui est à porter pour l’été 2017. Et non, rassurez-vous ! Désormais, il n’est plus seulement réservé aux reines des bassins. Alors lequel choisir pour s’apprécier au mieux et pouvoir confortablement se mouvoir ?

Pour vous permettre, tout comme moi, de faire votre choix, je vous ai réuni les différents types de modèles sympas qui s’offrent à vous. Je vous dis où les trouver et surtout à prix raisonnable.

 

1.Quand on est ronde

Ça signifie quoi? On est ronde quand notre corps est globalement corpulent.

Quelle forme de maillot privilégier ?

  • Les maillots une pièce (très tendance) avec un beau décolleté
  • Les maillots deux pièces ayant une culotte montante permettant de cacher le ventre un peu

Et sur le maillot ? On n’est pas obligé d’opter uniquement pour le noir. On se fait plaisir et on choisit des imprimés et des couleurs.

Et on évite quoi ? Les lignes horizontales.

Et la partie que l’on préfère, quelques modèles pour s’inspirer !

 

2.Quand on a une morpho triangle

Ca signifie quoi ? On a une morpho comparable à celle d’un triangle lorsque nos épaules sont étroites, notre taille est fine et nos hanches sont un peu plus développées.

Quelle forme de maillot privilégier ?

  • Le maillot de bain une pièce : on privilégie le maillot bustier pour souligner la poitrine généralement moins généreuse ou pour les plus audacieuses on peut tenter le trikini qui mettra en valeur votre jolie taille.
  • Le maillot de bain deux pièces : en haut, le bandeau est votre ami donc privilégiez-le car ça contribue à mettre en avant votre poitrine.

Et sur le maillot alors ? Faites-vous plaisir! Tout vous est permis! Les imprimés et les couleurs vives.

Et on évite quoi ? Sur le maillot deux pièces, en bas, on évite les culottes taille haute hyper couvrantes qui augmente l’impression de hanches très développées.

Quelques modèles tendance en 2017 pour votre morpho :

3.Quand on a une morpho en double sablier

Ca signifie quoi ? Vous avez une silhouette hyper bien proportionnée, ferme, … Et ceci, quelque soit votre taille! En gros, morphologiquement parlant, vous êtes considérées comme étant canons.

Quelle forme de maillot privilégier ? T-O-U-S. Tout vous va. Pfffff

Et sur le maillot alors ? Bah tout aussi. Ça devient un peu lassant… ;D  Il y a la tendance du crochet et des maillots une pièce avec inscription

Et on évite quoi ? Bah, c’est surtout qu’on se permet tout les filles!

Quelques inspirations (quand même ;D ) tendances en 2017 :

 4.Quand on a une morpho en H

Ca signifie quoi ? Vous avez une poitrine de petite taille ou de taille moyenne, vos épaules, votre taille et vos hanches sont dans le même alignement. Votre taille est quasi inexistante.

Quelle forme de maillot privilégier ?

  • Si vous êtes fines : vous pouvez tout vous permettre. Pour le bas d’un maillot deux pièces, une astuce tout de même, on peut en choisir un avec des noeuds histoire d’étoffer un peu les hanches et des volants pour la poitrine .
  • Si vous avez un petit ventre : vous pouvez privilégier le maillot de bain une pièce gainant; pour un deux pièces, on privilégie le tankini ou la culotte montante pour le bas.

Et sur le maillot alors ? Si vous êtes fines : on ose les rayures, les imprimés tropicaux, ethniques ou floraux.

Et on évite quoi ? Les maillots de bain de type sportif qui risqueraient d’accentuer votre carrure d’épaules.

Quelques inspirations tendances en 2017 pour cette morpho :

5.Quand on a une morpho en V

Ca signifie quoi ? Vous êtes généralement sportive. Vos épaules sont plus larges que votre taille et vos hanches ; votre poitrine est de petite taille.

Quel forme de maillot privilégier ?

  • Pour les maillots de bain une pièce : privilégiez le maillot bustier, si vous êtes fines, ou les maillots à fines bretelles pour ne pas porter l’attention sur les épaules.
  • Pour les maillots de bain deux pièces : pour le haut, privilégiez les bandeaux. Pour le bas, optez pour les bas type shorty qui attireront l’œil sur vos hanches menues.

Et sur le maillot alors ? Pour le haut, privilégiez les imprimés et les couleurs.

Et on évite quoi ? Les larges bretelles sur le haut.

Quelques inspirations tendances pour 2017 pour cette morpho :

 

6.Quand on a une morpho dite en « 8 »

Ca signifie quoi ? C’est quand on a une poitrine développée, une taille assez fine et des hanches plutôt développées.

Quelle forme de maillot privilégier ?

  • Pour les maillots une pièce : Ils sont à privilégier car, avec le bon décolleté, ils mettent bien en valeur votre poitrine et votre taille fine. Le trikini étant à mettre en tête de liste de vos achats de maillots.
  • Pour les maillots deux pièces : au niveau du haut, on privilégie le maintien ; au niveau du bas, on préfère les culottes assez échancrées.

Et sur le maillot alors ? Les rayures mettent en avant vos atouts.

Et on évite quoi ? Sur le bas du maillot deux pièces, tout ce qui est très couvrant comme les shortys pour ne pas accentuer l’impression de hanches trop développées.

Quelques inspirations tendances pour 2017 pour cette morpho :

Les maillots coutent entre 19 et 45€ chez H&M, Asos, Zara et Etam.

7.Petites astuces couleurs

Lorsque l’on a le teint plus pâle, surtout en début de saison estivale, on évite de porter des couleurs très vives car elles accentueront votre pâleur. Cependant, rien ne vous empêche de glisser votre fameux maillot rose fluo dans votre valise pour le milieu des vacances.

On privilégie les couleurs vives (et les imprimés) pour les parties du corps que l’on souhaite mettre en valeur et à l’inverse, les couleurs sombres pour celles que l’on souhaite un peu camoufler.

Par quelle pièce allez-vous vous laisser tenter?

Flower power : la robe longue

Voici le deuxième volet de ma série intitulée Flower Power. Vous pouvez trouver le premier sur le kimono fleuri ici!
Je vous présente aujourd’hui la robe fleurie. Cette pièce se veut assez champêtre, synonyme d’un retour du printemps. On adore !

Le petit inconvénient avec cette pièce
Par contre, j’essaie de faire attention avec quoi j’associe cette pièce de peur d’avoir de suite l’air d’un personnage tout droit sorti de La petite maison dans la prairie. Et ça, on veut éviter.

L’astuce
Du coup, pour gommer ce côté un peu trop sage et lisse, je l’associe avec un perfecto et des baskets. Je porte ici (encore) des converses parce que je les adore. En plus, je pense vraiment que c’est une paire de chaussures à posséder dans sa penderie.

Le détail sur ce que je porte

J’ai toujours en tête mon combo : des basiques accompagnant une pièce plus spécifique. Et devinez quoi, ça continue de fonctionner ;D

La robe longue fleurie (la pièce maîtresse): je l’ai trouvée chez Promod en début de saison pour 30€ environ. Hélas, j’ai vérifié aujourd’hui et elle n’est plus présente sur le site. Après, toutes les boutiques en vendent et vous pourrez en trouver une similaire chez ASOS par exemple pour 33€.

Je voulais une robe sombre pour, encore une fois, casser cette idée « enfantine » que je me faisais de cette pièce (et c’est amincissant…)

Les Converse (la pièce indispensable et basique selon moi) : Elles permettent de décaler l’intention dégagée par la pièce maîtresse. Je suis consciente de me répéter mais c’est l’idée « centrale » de la tenue.
En plus, on peut les associer à plein de looks : soit sur un style décontracté soit pour rendre une tenue chic ou fifille un peu plus casual.
Ma paire est basse en cuir. Vous pouvez les trouver partout et chez Sarenza elles sont au prix de 72€ environ.

Le perfecto (même famille que pour les Converse) : Il permet d’apporter à la tenue un côté un rock qui n’est pas désintéressant.
Souvent, j’aime beaucoup porter mes robes avec mon perfecto.
On le trouve chez Mango pour 119€.

Et vous, comment associeriez-vous la robe fleurie cette saison ?